Catégories
couture

Robe d’été

Encore une robe qui a été beaucoup portée, mais en petit format cette fois.

Quand on a des filles et qu’on coud, il est rapidement facile de leur imaginer des robes: une petite fille est ainsi faite qu’il n’y a pas besoin d’ajustement compliqué et il est tellement facile d’ajouter des détails qui vont plaire! Sans compter que la robe, en elle même, est un vêtement qui peut être très simple.

C’est ainsi que j’ai décidé de faire une robe pour ma petite dernière (j’en fais aussi pour sa sœur, hein. C’est juste que je n’ai pas encore eu l’occasion de les montrer sur le blog. Pas besoin de crier que la dernière, c’est toujours la chouchoute!!).

(Oui j’ai aussi fait des vêtements pour mes garçons mais c’était avant le blog et maintenant ils ne veulent plus: ils sont ados!… Quoique, l’un d’eux m’a demandé une chemise, il faudrait que je creuse ça avec lui…)

Maintenant que vous êtes rassurés à propos de l’impartialité parfaite que j’ai à l’égard de chacun de mes enfants (parfaite, tout à fait!), passons à la robe.

Je lui avais imaginé une robe à nouettes toute simple avec des parementures. Comme elle avait repéré un ruban avec des fraises que j’avais et qu’elle m’avait demandé de l’inclure, je l’ai utilisé pour cacher la couture de fixation de la parementure que j’ai donc faite à la machine. (Je me suis sentie teeellement intelligente!) J »aimai beaucoup cette robe car je trouvai qu’elle avait un petit coté « Colette à la plage » qui s’accordait parfaitement avec ses petites boucles blondes. Malheureusement, je n’ai pas de photo et la demoiselle a grandi, vous êtes donc obligés de me croire sur parole.

Mais… la princesse m’a fait remarquer que cette robe, bien que jolie, avait le défaut de ne pas tourner! Tout ça parce que j’en avais fait une juste avant à sa sœur (tiens, vous voyez?) qui avait une jupe cercle! J’ai bien dû admettre que, pour une robe de petite fille, « ne pas tourner » pouvait être un défaut!

Cette année, j’ai donc repris le même modèle dans le reste de ma double gaze à étoiles et je lui ai rajouté des triangles pour la faire tourner dans une chute de coton.

Comme je n’avais plus assez de coton vert, j’ai taillé la parementure dans une chute de coton imprimé.

Comme je n’avais plus assez du coton imprimé j’ai pris un autre imprimé pour le biais d’ourlet.

Oui madame, trois coupons ont trouvé leur fin sur cette robe: si c’est pas du désencombrement, ça! ( entre temps, j’ai fait les soldes, mais nous ne sommes pas obligés d’en parler.)

La demoiselle est ravie de cette robe qui, en plus d’avoir contribué à vider mon armoire, tourne (ouf!) et est très légère.

Et vous, quels sont vos critères pour une robe de petite fille idéale?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s