Catégories
couture

Mon petit haut en soie

Ahh… Les erreurs de débutants… On en a tous fait, je pense. Même quand on n’est pas débutant? Allez, rassurez moi!

Voici le top « Pam » du magazine La Maison Victor. Je lui ai rajouté des poignets de manches avec une fente indéchirable ça m’a permis d’y intégrer ces boutons que j’aime beaucoup: je les avais acheté lors d’une brocante à un homme qui vendait le stock de sa maman et j’avais un peu l’impression d’avoir découvert un trésor/d’être à la pointe de la tendance avec mes boutons « vintage-chinés »

Au départ, j’ai fait un premier modèle de cette blouse comme cadeau de Noël pour ma sœur. J’avais trouvé un joli crêpe de soie chez Bennytex. Comme je ne suis pas de ces filles qui ont fini leurs cadeaux début novembre, j’ai passé ma commande dans le courant du mois de décembre et elle est arrivée… plus tard.

Du coup, là, il fallait agir si je ne voulais pas arriver les mains vides sous le sapin et j’ai donc agi (les couturières chevronnées qui me lisent voient venir une catastrophe: vous avez raison et félicitations à vous, vous n’auriez sans doute pas fait la même erreur que moi).

Donc, à Noël, mon cadeau était cousu, déballage après la messe, bon repas, on papote. Bref, un bon moment en famille et ma sœur semble contente du cadeau que je lui ai fait. Je découvre sous le sapin un coupon de soie de la même qualité que celui utilisé pour elle, et je suis donc ravie.

Les vacances ayant, comme toute bonne chose, une fin, nous rentrons chez nous la tête pleine de projets et de bonnes résolutions (nouvelle année oblige). De mon côté, ayant un beau coupon de soie dans mes bagages, je prévois de me refaire ce top Pam qui m’avait bien plu…

Je mets donc mon coupon à la machine et je le repasse pour le couper: il avait perdu… une bonne partie de sa superficie!! (20%, quand même!).

La mémoire me revient: j’ai peut-être fait une petite boulette dans ma volonté de finir mes cadeaux de Noël à temps, car le tissu utilisé pour ma très chère sœur avait plus ou moins loupé l’étape « lavage ». Bref, à ce moment là, j’ai rentré la tête dans mes épaules et j’ai pris mon téléphone: « Tout va bien pour toi?… La blouse que je t’ai fait te va?… Aurais-tu, par hasard, essayé de la laver? » Oui, parce que si tu as essayé, peut-être que tu te sentira un peu engoncée, la prochaine fois que tu la mettras. Je dis ça, je dis rien..

Ma sœur, très sereine, me répond: « En fait, je ne me sentais pas trop de la passer à la machine, donc je l’ai lavée à la main ». Voilà, elle m’a sauvé de la honte et de l’enfer des couturières ou on enferme celles qui ne prennent pas les précautions élémentaires avant de commencer un ouvrage!

Deux conclusions à cette aventure:

1: J’ai une sœur en or

2: Lavez toujours, TOUJOURS votre tissu avant de commencer à travailler, même si vous êtes pressée. Cette recommandation est encore plus importante si c’est pour faire un cadeau: c’est le moment d’être un peu sérieuse, que diable! Ou ayez une sœur en or. Pour moi, la prochaine fois, ce sera les deux!

2 réponses sur « Mon petit haut en soie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s